cardia-


cardia-

⇒CARDI(A)-, CARDI(O)-, (CARDI-, CARDIA-, CARDIO-), élément préf.
Élément préf. tiré du gr. kardia « cœur », indiquant une relation avec le cœur et utilisé dans la formation de termes sc. (méd. notamment).
I.— MÉD. [En rapp. avec le cardia] Sur la base de cardio-.
A.— Adjectifs :
cardio-gastrique. « Qui se rapporte au cardia et à l'estomac ». Syndrome infectieux tardif de la diphtérie grave, ancien syndrome cardio-gastrique de Sevestre (Josué, Godlewski ds F. WIDAL, G.-H. ROGER, P.-J. TEISSIER , Nouv. traité de méd., fasc. 8, 1920-24, p. 342); cf. aussi fasc. 2, p. 701
cardio-œsophagien, ienne. « Qui se rapporte au cardia et à l'œsophage ». [La coronaire stomachique] se divise en trois branches essentielles : — branche cardio-œsophagienne antérieure ... (G. GÉRARD, Manuel d'anat. hum., 1912, p. 263); artères cardio-œsophagiennes (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardio-tubérositaire. « Qui se rapporte au cardia et à la grosse tubérosité de l'estomac » (attesté ds Méd. Biol. t. 1, 1970 et ds CHEVALLIER 1970); cancer cardio-tubérositaire (Lar. encyclop.)
Rem. Cf. aussi cardial.
B.— Subst. fém. :
cardioplastie. « Intervention chirurgicale pratiquée sur la partie terminale de l'œsophage et sur le cardia, en cas de rétrécissement, de spasme » (attesté ds Lar. encyclop. et GARNIER-DEL. 1958, Méd. 1966, CHEVALLIER 1970, Lar. méd. 1970, QUILLET Suppl. 1971); cardioplastie de Wendel (Méd. Biol. t. 1 1970)
II.— MÉD. [En rapp. avec le cardia et avec le cœur] Gén. sur la base de cardio, plus rarement sur la base de cardia.
A.— Adjectifs :
cardiatomique, cardiotomique. « Relatif à la cardiatomie, cardiotomie » (attesté ds Lar. 19e-20e)
Rem. Cf. aussi cardialgique, cardiaque.
B.— Substantifs :
cardiatomie, cardiotomie, subst. fém. 1. Vieilli. « Dissection du cœur » (attesté ds Lar. 19e-20e, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et NYSTEN 1814, LITTRÉ-ROBIN 1858). 2. « Incision du cœur » (attesté ds Lar. 20e, Lar. encyclop., QUILLET 1965 et GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970). 3. « Incision du cardia »; cardiotomie extramuqueuse (attesté ds QUILLET 1965 et GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970). Rem. Lar. 19e et NYSTEN 1814 signalent la graph. cardiatomie (uniquement à propos du cœur). Les autres dict. utilisent la graph. cardiotomie (même à propos du cardia). Les graph. cardiatomie et cardiatomique semblent avoir disparu au profit de cardiotomie et cardiotomique.
cardiectomie, subst. fém. « 1. Excision du cardia. 2. Excision du cœur, chez l'animal de laboratoire » (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiospasme, subst. masc. 1. « Spasme du cardia gênant le passage des aliments et provoquant une inflammation, une dilatation de l'œsophage ». Le syndrome spasmodique peut provoquer tantôt l'œsophagisme et le cardiospasme (Le Gendre ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de méd., fasc. 7, 1920-24, p. 571); cf. aussi Lar. 20e, Lar. encyclop., QUILLET 1965 et GARNIER-DEL. 1958, Méd. 1966, CHEVALLIER 1970, Lar. méd. 1970, Méd. Biol. t. 1 1970). 2. « Spasme du cœur » (QUILLET 1965)
Rem. 1. Cf. aussi cardialgie, cardiaque. 2. Le Comité d'études des termes méd. fr. ou « Clair-dire » ,,recommande d'adopter, chaque fois que la chose est possible, le préfixe cardio- et les adjectifs cardiaque ou cordial lorsqu'il s'agit du cœur, et le préfixe cardia- et l'adjectif cardial pour le cardia. On aura ainsi deux lignées de termes : — cardiaque, cordial, cardiotomie cordialgie, etc. — cardial, cardiatomie, cardialgie, cardia-tubérositaire, etc.`` (SOURNIA 1973).
III.— [En rapp. avec le cœur] Gén. sur la base de cardio-.
A.— MÉDECINE
1. Mots formés avec un autre élément (gén. tiré du gr.).
a) Adjectifs :
cardiaire. « Qui se rapporte au cœur » (attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19-20e, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, QUILLET 1965 et NYSTEN 1814, LITTRÉ-ROBIN 1858, Méd. Biol. t. 1 1970 : synon. désuet de cardiaque)
cardiophobe. « Qui est atteint de cardiophobie ». L'angoisse et l'anxiété qu'éprouvent les émotifs cardiophobes (Le Gendre ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de méd., fasc. 7, 1920-24, p. 319
cardioplectique. « Qui se rapporte à la cardioplégie » (attesté ds GUÉRIN 1892 et LITTRÉ-ROBIN 1873, Méd. Biol. t. 1 1970)
Rem. Cf. aussi cardiographique, cardiologique, cardiopathique.
b) Substantifs :
cardiectasie, subst. fém. « Dilatation du cœur » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ et NYSTEN 1814, LITTRÉ-ROBIN 1858, GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiocèle, subst. fém. « Position anormale du cœur » (attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop., GUÉRIN 1892, QUILLET 1965 et LITTRÉ-ROBIN 1858, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiocentèse, subst. fém. « Ponction ou incision du cœur » (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiodynie, subst. fém. « Douleur au cœur » (attesté ds Lar. 19e Suppl. 1878-Lar. encyclop., GUÉRIN 1892, QUILLET 1956 et LITTRÉ-ROBIN 1873, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiolyse, subst. fém. « Intervention chirurgicale visant à supprimer les adhérences péricardiques ou le péricarde même » (attesté ds Lar. 20e, Lar. encyclop. et GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiomégalie, subst. fém. « Grosseur anormale du cœur ». Le cœur (...) atteint soit de cardiomégalie simple, ... (Souques, Foix ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de Méd., fasc. 8, 1920-24, p. 96); cf. aussi Lar. encyclop. et GARNIER-DEL. 1958, Méd. 1966, BONV. 1969, CHEVALLIER 1970, Lar. méd. 1970, Méd. Biol. t. 1 1970, Méd. Psychanal. 1971
cardiomètre, subst. masc. « Appareil destiné à mesurer la puissance de la contraction du cœur » (Méd. Biol. t. 1 1970). L'animal urinera-t-il, si on galvanise le vague au-dessous du cœur? Ou bien, si on peut augmenter la pression cardiaque? Animal empoisonné par curare. Quand on cesse d'insuffler, la pression augmente dans le cardiomètre et cependant l'urination cesse (C. BERNARD, Cahier de notes, 1860, p. 148)
cardiométrie, subst. fém. « 1. Mesure de la puissance de la contraction cardiaque au moyen d'un cardiomètre. 2. Évaluation du volume cardiaque par des procédés purement cliniques » (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiopalmie, subst. fém. « Palpitation cardiaque » (attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill. et LITTRÉ-ROBIN 1858, Méd. Biol. t. 1 1970 avec la mention Inusité)
cardiophobie, subst. fém. « Peur morbide des maladies cardiaques ». Les douleurs précordiales, qui quelquefois expliquent leur cardiophobie (Le Gendre ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de méd., fasc. 7, 1920-24, p. 349; cf. aussi Méd. Biol. t. 1 1970
cardiophone, subst. masc. « Appareil destiné à enregistrer les sons produits au cours de la révolution cardiaque » (Le Gendre ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de méd., fasc. 7, 1920-24, p. 349; cf. aussi Méd. Biol. t. 1 1970)
cardioplégie, subst. fém. « Paralysie du cœur » (attesté ds GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill. et LITTRÉ-ROBIN 1858, GARNIER-DEL. 1958, Méd. 1966, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardior(r)hexie(cardiorhexie, cardiorrhexie), subst. fém. « Déchirure des parois cardiaques » (attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop., GUÉRIN 1892 et LITTRÉ-ROBIN 1858, GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiorraphie, subst. fém. « Suture des plaies ou incisions du cœur » (attesté ds Lar. 20e, Lar. encyclop. et GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardioscope, subst. masc. « Instrument muni d'un système optique permettant l'observation visuelle du cœur » (attesté ds Lar. 20e, Lar. encyclop., QUILLET 1965 et GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardioscopie, subst. fém. « Observation visuelle du cœur au moyen du cardioscope » (attesté ds Lar. 20e, Lar. encyclop., QUILLET 1965 et Méd. Biol. t. 1 1970, Méd. Psychanal. 1971)
cardiotrophie, subst. fém. « Nutrition du cœur » (attesté ds GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop. et Méd. Biol. t. 1 1970)
2. Mots composés, formés avec un terme autonome.
a) Adjectifs :
cardio-aortique. « Qui se rapporte au cœur et à l'aorte » : syphilis cardio-aortique (Nicolas ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de Méd., fasc. 4, 1920-24, p. 664) Les nerfs modérateurs et accélérateurs du cœur (...) la zone réflexogène cardioaortique (Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 644)
cardio-artériel, ielle. « Qui se rapporte au cœur et aux artères »; malformations cardio-artérielles (A. CALMETTE, L'Infection bacillaire et la tuberculose chez l'homme et chez les animaux, 1920, p. 233); système musculaire cardio-artériel (Josué, Godlewski ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de Méd., fasc. 8, 1920-24, p. 323) angor cardio-artériel de Lian (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardio-branchial, ale. « Qui se rapporte au cœur et aux branchies »; la couple cardio-branchiale des Trygons (E. PERRIER, Traité de zool., t. 3, 1899-1925, p. 2389); (cf. aussi p. 2390)
cardio-bulbaire. « Syndrome cardio-bulbaire. Association d'une respiration de Cheyne-Stockes d'origine bulbaire et de troubles du rythme cardiaque avec modification de l'électrocardiogramme » (GARNIER-DEL. 1958)
cardio-cérébral, ale. « Qui se rapporte au cœur et au cerveau »; Battements de l'artère centrale de la rétine, en relation avec l'éréthisme de la circulation cardio-cérébrale (Souques ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de méd., fasc. 8, 1920-24, p. 202)
cardio-hépatique. « Qui se rapporte au cœur et au foie » (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardio-inhibiteur. « Qui inhibe l'activité du cœur »; centre cardio-inhibiteur (Josué, Godlewski ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de méd., fasc. 8, 1920-24, p. 313); cf. aussi Méd. Biol. t. 1 1970
cardio-moteur. « Centre cardiomoteur. Synon. désuet de nœud de Tawara » (Méd. Biol. t. 1 1970); Tawara le considère comme l'élément capital du centre cardio-moteur (G. GÉRARD, Manuel d'anat. hum., 1912, p. 244)
cardio-myotonique. « Qui concerne le tonus musculaire du cœur ». La calcémie (...) jouirait d'un rôle (...) cardio-myotonique (Le Gendre ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de méd., fasc. 7, 1920-24, p. 227)
cardio-necteur. « Centres cardio-necteurs. Centres où prennent naissance l'incitation pour les oreillettes (nœud sinusal de Keith et Flack) et l'incitation pour les ventricules (nœud de Tawara) (théorie dualiste de la contraction cardiaque) » (GARNIER-DEL. 1958); cf. aussi Méd. Biol. t. 1 1970
cardio-péritonéal, ale. « Qui se rapporte au cœur et au péritoine ». Le collapsus prend une forme cardio-péritonéale (F. Widal, Lemierre, Abrami ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de méd., fasc. 8, 1920-24, p. 132)
cardio-respiratoire. « Qui se rapporte au fonctionnement du cœur et à la respiration ». Champions de demi-fond (...) grande prédominance cardio-respiratoire (Jeux et sp., 1968, p. 1241); maladies cardio-respiratoires (ROB. Suppl. 1970); cf. aussi Méd. Biol. t. 1 1970
cardio-stimulant, ante. « Qui stimule le cœur ». Action coronaro-dilatatrice (...) activité cardio-stimulante (R. SCHWARTZ, Nouv. remèdes et maladies d'actualité, 1965, p. 85)
cardio-tuberculeux, euse. « Cirrhose cardio-tuberculeuse (de Hutinel). Forme particulière de tuberculose hépatique de l'enfant qui fait suite à une polysérite avec symphyse du péricarde et hypertrophie secondaire du foie » (Méd. Biol. t. 1 1970); cirrhose cardio-tuberculeuse (cirrhose sus-hépatique par stase cardiaque) d'Hutinel (A. CALMETTE, L'Infection bacillaire et la tuberculose chez l'homme et chez les animaux, 1920, p. 191); (cf. aussi GARNIER-DEL. 1958)
b) Adj. et subst. masc. :
cardioaccélérateur. « Qui accélère le rythme cardiaque; se dit de médicaments, de fibres nerveuses, etc. » (Méd. Biol. t. 1, 1970)
cardiocinétique. « Qui influe sur l'action du cœur » (Méd. Biol. t. 1, 1970)
cardiokinétique. « Qui stimule l'activité du cœur » (Méd. Biol. t. 1, 1970)
cardiotoxique. « Qui exerce une action toxique sur le cœur » (Méd. Biol. t. 1, 1970)
Rem. Cf. aussi cardio-rénal, cardiotonique.
c) Substantifs :
cardio(-)angiographie(cardio angiographie, cardio-angiographie), subst. fém. « Examen radiographique des cavités du cœur et des vaisseaux intrathoraciques, après injection d'un produit spécial » (attesté ds GARNIER-DEL. 1958 et Méd. Biol. t. 1 1970 qui le donne comme synon. de angiocardiographie)
cardio(-)angiosclérose(cardio angiosclérose, cardio-angiosclérose), subst. fém. « Sclérose du cœur et des artères coronaires » (attesté ds GARNIER-DEL. 1958, Méd. 1966, Méd. Psychanal. 1971)
cardio-aortite, subst. fém. « Association d'aortite syphilitique avec une endocardite aiguë ou chronique ou une myocardite » (GARNIER-DEL. 1958)
cardiodiagramme, subst. masc. « Courbe obtenue par la cardiodiagraphie » (GARNIER-DEL. 1958); (selon Méd. Biol. t. 1 1970, synon. inusité de cardiogramme)
cardiodiagraphie, subst. fém. « Étude des mouvements du cœur au moyen de la diagraphie » (GARNIER-DEL. 1958)
cardiodynamique, subst. fém. « Étude de l'activité cardiaque » (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiogenèse, subst. fém. « Formation et développement du cœur chez l'embryon » (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiogreffe, subst. fém. « Greffe du cœur » (NEYRON 1970)
cardio-hépatomégalie, subst. fém. « Grosseur anormale du cœur et du foie » (attesté ds Lar. 20e et GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiomyopathie, subst. fém. « Affection du muscle cardiaque atteint de dilatation, d'hypertrophie, etc. »; cardiomyopathie obstructive, non obstructive (attesté ds Lar. encyclop. Suppl. 1968 et CHEVALLIER 1970, Lar. méd. 1970, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardio-myopexie, subst. fém. « Opération destinée à fournir au myocarde une circulation collatérale afin d'améliorer sa vascularisation en cas d'insuffisance coronarienne (...) consist[ant] à appliquer sur le myocarde dénudé une greffe constituée par un lambeau pédiculé du muscle pectoral » (Méd. Biol. t. 1 1970; cf. aussi GARNIER-DEL. 1958)
cardionécrose, subst. fém. « Nécrose ou gangrène du cœur » (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardi(o)péricardite(cardipéricardite, cardiopéricardite), subst. fém. « Inflammation du cœur et du péricarde » (attesté ds Lar. 19e Suppl. 1878-Lar. encyclop., QUILLET 1965 et LITTRÉ-ROBIN 1858, Méd. Biol. t. 1 1970 qui le donne pour inusité)
cardio-péricardo-myopexie (de Gorelik) ou cardiopéricardiomyopexie, subst. fém. « Intervention chirurgicale préconisée pour le traitement de l'angine de poitrine rebelle et consistant à introduire dans le sac péricardique du talc stérilisé » (Méd. Biol. t. 1 1970; cf. aussi GARNIER-DEL. 1958)
cardio-péricardopexie, subst. fém. « Intervention chirurgicale visant à combattre l'insuffisance de la circulation coronarienne en créant des adhérences entre les feuillets du péricarde, par abrasions ou injections de produits irritants » (attesté ds GARNIER-DEL. 1958 et Méd. Biol. t. 1 1970)
cardio-pneumographe, subst. masc. « Appareil servant à mesurer les mouvements combinés du cœur et des poumons » (attesté ds Lar. 20e, Lar. encyclop. et Méd. Biol. t. 1 1970)
cardio-scléreux, subst. « Malade atteint de cardio-sclérose ». Tel alcoolique (...) en même temps un hépatique et un cardio-scléreux (Le Gendre ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de méd., fasc. 7, 1920-24, p. 347
cardio(-)sclérose(cardio sclérose, cardio-sclérose), subst. fém. « Sclérose du cœur ». La myocardite chronique scléreuse (...) cardio-sclérose pouvant être l'aboutissant de facteurs toxiques multiples (Nicolas ds F. WIDAL, P.-J. TEISSIER, G.-H. ROGER, Nouv. traité de méd., fasc. 4, 1920-24, p. 662); cf. aussi Lar. 19e Suppl. 1878-Lar. encyclop., GUÉRIN 1892, QUILLET 1965 et LITTRÉ-ROBIN 1858, GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970
cardio-sphygmogramme, subst. masc. « Enregistrement obtenu à l'aide d'un cardio-sphygmographe » (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardio-sphygmographe, subst. masc. « Appareil permettant l'enregistrement graphique simultané des pulsations cardiaques et du pouls radial » (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiosténose, subst. fém. « Rétrécissement du cœur » (attesté ds Lar. 19e Suppl. 1878-Lar. 20e, GUÉRIN 1892 et LITTRÉ-ROBIN 1873, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiostimulateur (de Nathan), subst. masc. « Stimulateur cardiaque perfectionné offrant l'avantage de ne pas entrer en compétition avec le rythme sinusal (...), de corriger tout ralentissement excessif du rythme (...) et de corriger également toute accélération excessive du rythme auriculaire » (Méd. Biol. t. 1 1970)
cardiotachymètre, subst. masc. « Enregistreur de pulsations; il fournit la fréquence du rythme cardiaque, c'est-à-dire, du pouls » (NEYRON 1970)
cardio(-)topométrie(cardio topométrie, cardio-topométrie), subst. fém. « Mensuration de l'aire de matité cardiaque obtenue à la percussion » (attesté ds Lar. 20e et GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardi(o)(-)valvulite,(cardi valvulite, cardi-valvulite, cardio valvulite, cardio-valvulite) subst. fém. « Inflammation de l'endocarde des valvules »; synon. endocardite valvulaire (attesté ds GARNIER-DEL. 1958, Méd. Biol. t. 1 1970)
cardio-valvulotome, subst. masc. « Instrument permettant de couper ou de réséquer une valvule cardiaque rétrécie » (GARNIER-DEL. 1958)
cardiovalvulotomie, subst. fém. « Résection des valvules cardiaques »; synon. valvulotomie (attesté ds Méd. Biol. t. 1 1970)
cardio(-)vectographe(cardio vectographe, cardio-vectographe), subst. masc. « Appareil servant à enregistrer les différents vecteurs de l'activité électrique du cœur »; synon. vectocardiographe (attesté ds GARNIER-DEL. 1958 et Méd. Biol. t. 1 1970)
cardio(-)volumétrie(cardio volumétrie, cardio-volumétrie), subst. fém. « Mesure du volume du cœur » (GARNIER-DEL. 1958 et Méd. Biol. t.1 1970)
Rem. Cf. aussi cardio-thyréose.
B.— BOTANIQUE :
cardiopétale, adj. « Qui présente des pétales en forme de cœur » (attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill. et Forest. 1946)
cardiosperme, subst. masc. « Plante herbacée (Sapindacées) originaire d'Amérique tropicale et dont l'espèce la plus connue cardiosperme pois de cœur ou corinde, cœur des Indes présente des graines rondes, noires, à arille blanc, d'intérêt ornemental » (attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop., GUÉRIN 1892, QUILLET 1965)
Rem. 1. (Hist.). Quoique assez utilisé au XIXe s. en hist. nat. (cf. encore cardiacé, cardiophylle, cardioptère, etc. ds les dict. du XIXe s.), cardio- perd presque toute vitalité au XXe s. en ce domaine (cf. cependant cardioïde, cardite, cardium). En revanche, sur le plan méd., il ne cesse de prendre une importance croissante, en rapp. avec les progrès de la méd. du cœur — à tel point qu'il supplante même cardia- dans sa sphère partic., d'où certaines confusions regrettables (cf. rem. 2 de II). 2. Il faut noter que l'élément cardio- occupe parfois une position médiane dans le mot composé (cf. angiocardiographie, électrocardiogramme, etc.). 3. L'élément suff. -carde/-cardie semble n'avoir pas autant de vitalité que l'élément préf. cardio-. Il donne lieu également à des termes du vocab. sc. (gén. subst.). Sur la base de -carde se sont formés des termes de méd. (où -carde signifie « cœur ») : endocarde, hydropéricarde, leptocarde, myocarde, péricarde ou des termes de zool. (où -carde signifie « en forme de cœur ») : bucarde, isocarde, vénéricarde. Sur la base de -cardie se sont formés des termes de méd. (où -cardie signifie « état/qualité du cœur ») : bradycardie, dextrocardie, myocardie, tachycardie (v. ces mots à leur place dans l'ordre alph.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cardia — [ kardja ] n. m. • 1556; mot lat. « cœur » ♦ Anat. Orifice par lequel l estomac communique avec l œsophage. ● cardia nom masculin (latin médiéval cardia, du grec kardia) Zone frontière entre l œsophage et l estomac. cardia n. m. ANAT Orifice… …   Encyclopédie Universelle

  • Cardia — Saltar a navegación, búsqueda Situación de Cardia Cardia (griego Kαρδια, Kardia), fue una polis griega, antiguamente capital del Quersoneso Tracio (actual península de Gallípoli), estaba situada a orillas del golfo de Melas (actual bahía de …   Wikipedia Español

  • CARDIA — urbs in Thracia Chersoneso, a cordis similitudine vocata. Solinus, c. 16. Cardia a Melane sinu, haec ex facie loci nomme acceptô. Phinius. l. 4. c. 11. Huius saepe meminit Demosthenes in oratione contra Aristocratem. Steph. Ptol. Cardiopolis, ex… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Cardia — Car di*a, n. [NL., fr. Gr. ? heart, or upper orifice of the stomach.] (Anat.) (a) The heart. (b) The anterior or cardiac orifice of the stomach, where the esophagus enters it. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Cardĭa — (gr.), 1) der Magenmund; 2) das Herz. Daher Cardiäca, herzstärkende, durch angemessene Magenreizung stärkende Mittel, bes. Gewürze u. Spirituosa …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cardia — Cardia, das Herz, der Magenmund …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cardia — (grch.), Magenmund, auch Herz …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Cardia — Cardia, heißt in der Anatomie der obere Magenmund, d.h. die obere Oeffnung des Magens, durch welche die Speiseröhre in den Magen einmündet, und welche sich als die trichterförmige Erweiterung und Fortsetzung des Endes der Speiseröhre darstellt.… …   Herders Conversations-Lexikon

  • cardia- — См. cardio . Diccionario Mosby Medicina, Enfermería y Ciencias de la Salud, Ediciones Hancourt, S.A. 1999 …   Diccionario médico

  • Cardia — ⇒ Magen …   Deutsch wörterbuch der biologie

  • -cardia — {{hw}}{{ cardia}}{{/hw}} secondo elemento: in parole composte della terminologia medica significa ‘cuore’: bradicardia, tachicardia …   Enciclopedia di italiano


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.